Banniere

                                                                      

16 avril 2017

BELLE FÊTE DE PÂQUES  !!!
mavag vous souhaite la belle résurrection dont parle Omraam Mickaël Aïvanhov dans son livret « La Fête de Pâques » duquel je retire ses extraits (pages 22 à 25)
 
"Pâques est une très grande fête, mais sa célébration ne prendra vraiment un sens pour vous que si vous acceptez les seules vérités capables de vous faire sortir des tombeaux. Oui, car c’est maintenant que vous êtes dans les tombeaux ; et si vous attendez pour en sortir que les trompettes du Jugement dernier se mettent à sonner, vous n’avez pas fini d’attendre.
Une image vous fera facilement comprendre le processus de la mort et de la résurrection : celle de la graine. Une graine qui a été semée en terre est exactement comparable à une créature qu’on a mise au tombeau. Quand vient l’ange de la chaleur, il la caresse pour la réveiller en lui faisant comprendre que c’est le moment de sortir. Alors cette créature endormie commence à s’animer : une petite tige divise la graine en deux parties, et tandis qu’elles se putréfient la tige s’élève et sort de terre pour donner naissance à une pousse qui deviendra un jour un arbre formidable. Voilà la résurrection ! Mais pour ressusciter, il faut que le tombeau s’ouvre, et seule la chaleur ouvre les tombeaux. La chaleur cela veut dire l’amour. Celui qui a beaucoup d’amour dans son cœur, un amour désintéressé, spirituel, ouvre le tombeau de ses cellules.
Notre corps est constitué de milliards et de milliards de cellules, et beaucoup d’entre elles sont atteintes par la fermentation, la décomposition. Si l’homme savait combien de tombeaux il porte en lui ! … une multitude de petits tombeaux qu’il doit ouvrir. Tant qu’il ne travaille pas sur ses cellules pour les vivifier, elles restent inactives et il lui est impossible de connaître toutes les richesses qu’il possède, tous les trésors enfouis en lui… Mais le jour où il parvient à leur infuser une vie nouvelle, une véritable transformation se produit dans sa conscience : ses pensées, ses sentiments, ses actes, tout est différent, car il se meut désormais dans une autre dimension plus spirituelle….
Aucune résurrection n’est possible pour nous sans l’aide de toutes nos cellules, car nous dépendons d’elles … mais c’est aussi à nous de leur faciliter la tâche, puisque nous sommes une entité spirituelle consciente et libre.
… Eh oui, notre organisme c’est notre royaume, nous devons donc prendre conscience que chaque cellule est habitée par une âme vivante et que chacune doit ressusciter. Quand toutes ces âmes seront ressuscitées en nous, alors oui, nous pourrons réellement parler de résurrection. C’est ainsi que Jésus est ressuscité et c’est ainsi que nous ressusciterons nous aussi un jour."
 
En ce week-end, mavag partage son ...

Cristal à Coeur de Soi

Féerie d'âmeLumières !
Rouge, Or, Blanc !!!

Un, deux, trois ! 
Âme s'ancre,
De troisième oeil à coeur du Soi,
Âme s'enracine,
Elle est Là !!!

Vibrations !
Âme vibre par toutes ses pores,
Joie dans ses yeux,
Sourire sur ses lèvres
Air pénétrant ses narines

Âme hume l'Air !
Âme expire l'Air !
Les mots s'écoulent de sa bouche,
L'air pénètre douceur,
Esprit est vivant

En son coeur,
Ecce Homo se love,
En coeur d'Ecce Home
Une forme naît

 

 


 Cristal à coeur de Soi
Bleu-Outre-mer !
Bleu-eau !
Bleu-vert !
Blanc-Lumière !
Se peint sous vos quatre couleurs
Chakra bleu, Chakra de la gorge
Expression, Confiance  ...

Un, deux, trois ! 
Cristal naît,
Etale ses Quatre faces visibles,
Vibre ses Huit faces de Vie,
Stabilité, Harmonie, Renaissance, Intégrité,
Vous voici au Rendez-vous de la Vie de "mavag" !

Du symbole du Soi à celui d'Etoile à cinq branches,
 "mavag"s'ouvre à l'extérieur,
"mavag" s'engage dans La Réalité.

En flots Joyeux se déversent sur "mavag",
Paix, Pardon, Amour Inconditionnel, Don inconditionnel !

"mavag" proclame : 
Je Suis
Je suis Cellule de la Nature,
Je suis Cellule de l'Univers,
Je suis Harmonie,
Je suis Joie de Vivre !!!

mavag

1°avril 2017

Féerie d'Âme

ecce homoEcce Homo sifflote.
Il est Joie. 
Il sait où Il va.
Les goélettes emboîtent son pas.
Lui et elles s'avancent dans le sas,
Comme poissons dans l'eau.

L'Eau !
L'Eau devient claire,
L'Eau devient Air,

Air !
Air d'au-dessus les montagnes,
Air si pur,
Air d'au-delà les Alpes, 
Air d'au-delà l'Himalaya,
Air du Pays de la Source où Grand Aigle emmena "mavag" un jour d'été 1993 ...


Les goélettes se sont fondues en Ecce Homo ...



l'echellePied gauche encore sur la quatrième marche,
Ecce Homo pose pied droit sur la cinquième,
Il continue l'Ascension d'Echelle ...

En cette position d'équilibre où le Vide attire,
Il domine les paysages.
Hier, Il a traversé des Lieux Sacrés Egyptiens,
Le Voici, à présent, au-dessus de lieux sacrés Mayas, 
Demain, Il ira, au-dessus d'autres Lieux sacrés, 
Ceux que les Grands Êtres ont édifiés de tous Temps,
Pour baliser Ce Chemin qui l'a mené jusqu'ici !

Du haut de son Echelle,
Il voit les Pentagrammes des autres Ecce Homo,
Qui
Là-bas, franchissent, la Porte de quelque Temple Egyptien,
Ici, auprès de Lui, passent au-dessus des Temples Maya,
Ils sont Êtres-Etoiles qui suivent chacun leur chemin,
Êtres-Etoiles qui illuminent la forêt et carillonnent l'Ouverture de la Fête ...

Car à présent,  Âme lance la Fête, la véritable Fête vénitienne !
Une Fête contes de fées !
Une Féerie d'Âme

 

Féerie d'Âme est manifeste, en ce tableau créé sous la houlette de Messager-Peinture ce 28 mars.
Je suis Joie de recevoir tel Cadeau.
féerie d'âmeJe suis Joie d'atteindre telle destination.
Nouvelle réalité reste floue, mais si prenante à coeur, si Paix et si Joie !!!
Je continue sans contrainte la montée d'Echelle,
Des pensées négatives, des peurs virevoltent encore, 
Font leur dernier petit tour en tant que composantes de moi et puis s'en iront ...
Je me déleste de vieilles émotions que je croyais depuis longtemps effacées,
Elles me surprennent par leur force de vie encore vibrante en moi,
Je les remercie et doucement je quitte leurs chaos,
Je leur envoie mon Amour Inconditionnel, mon Pardon,
Et je garde mon coeur à l'ouvrage,
Je continue à être courage pour que se crée la féérie d'Âme,
Pour que soit la Nouvelle Réalité dans laquelle Je danse,
Pour que soit Féerie d'Âme en laquelle je ressens à coeur de moi, 
Ecce Homo  partout,
en moi, autour de moi,
à coeur d'Âme, à Coeur de Moi !

mavag

 

Voyage  en été 1993 ...

Ce jour de stage d'été 1993, j'atteins le summum ...

Les jours précedents, tout me dépassait et pourtant  rien ne m'effrayait, et là ce jour-là ... je suis allée chercher dans mon cerveau toutes les circonstances de ma naissance et les séquelles psychologiques qu'elle a pu laisser. Il a suffi aux animateurs de m'inviter, en même temps que les autres stagiaires, dans un nouveau travail du groupe, à aller chercher mes souvenirs à la mode de Stanislas Grof et de sa respiration holotropique (Le déroulement de la séance que j'ai vécue est parfaitement présenté dans ce film you-tube, d'une durée de 18 minutes).

Du vécu de cet exercice reste gravé en moi, le final, l'expansion de ma conscience au-delà de l'espace-temps.

Ma rencontre avec un esprit animal, mon"esprit guide", était une première rencontre.
Je me suis longtemps étonnée de ma non-peur du vécu de ce moment de stage.
Les années qui ont suivi, régulièrement, Aigle est réapparu, sur des peintures spontanées, en rêves éveillés, dans des moments-clé de mon chemin et à chaque fois, notre rencontre m'a procuré un sentiment profond d'unité avec ma vie.
Cet été 1993, dès Sa venue dans mon champ de conscience, dans ce champ de ma vision intérieure, j'ai suivi cet étranger, j'use de ce mot, j'insiste même sur ce choix de mot, car je l'entends dans le sens de « étranger » en tant qu'être très étrange, puisqu'il s'agissait d'un oiseau royal que je n'avais point, en ma mémoire de cette vie ici-bas,  jamais rencontré.
Aigle a donc débarqué dans mes pensées tel un guide de Carroll Lewis pour lequel, curieusement, Alice-moi a immédiatement ressenti un sentiment de Confiance allié à la Certitude de le connaître depuis toujours.
Dès Son appel muet, je ne me suis posé aucune question. Ma Confiance est Totale. Non-étonnée par notre rencontre, to de go, j'ai accepté de lui emboîter...  le vol … 

Aigle-route

 


Et je me suis envolée avec lui dans un voyage méditatif, hors du temps, hors de la vie quotidienne, un voyage durant lequel seul le fait de voler se vit et reste, à jamais, gravé en la mémoire.

J'ai volé derrière Aigle.

J'appelle cela : voler. Pourtant, en un rêve éveillé, corps ou pas corps, tu ne fais rien avec ton corps physique.

Dans tes pensées, tu sais seulement que tu voles, que défile le paysage en dessous toi, de part et d'autre de toi, que tu planes, qu'allongée dans les airs Cela vole à travers toi.

La peinture qui est venue sous pinceau, le 4 mai 2010, dix sept ans après, est la plus belle synthèse du voyage que j'ai réalisé avec Aigle, même si elle est ici anachronique ...

Nous avons donc volé très haut, nous avons volé très loin, nous avons volé au-dessus des plus hautes cimes, toujours plus haut, par-dessus les pics des Alpes, par-dessus les sommets de l'Himalaya, paysages grandioses, féérie des lieux, puis nous sommes parvenus au summum du Tout.

Là, qu'avons-nous rencontré ?  


RIEN ... R-I-E-N ! 

 Aigle, pour notre première rencontre en conscience de moi, nous a arrêtés sur RIEN.
Les vues superbes étaient finies, les paysages ne défilaient plus.
Le film semblait cassé et des pixels blancs s'agitaient sur le fond gris de mon écran intérieur.

Je vivais une panne de mon poste de vision. Il était comparable, en cet instant, au vieux poste de télévision en noir et blanc de ma jeunesse. En ces temps-là, je me désespérais de devoir regarder danser les pixels en attendant la recréation d'une image, je m'exaspérais de cette rupture de retransmission de mon émission préférée.

Ici, après ce merveilleux, cet inattendu voyage, je suis silencieuse, tranquille.
La rupture d'image ne génère en moi aucune déception !
Face à la panne du poste de ma vision j'accepte que Cela s'arrête, je donne libre champ à Ce qui veut venir.

Et Cela vient !

Ô Acceptation créatrice de merveilles, après ce long, ce lent silence qui nous a accompagnés tout au long de notre voyage, tu laisses naître le Son.
Le Son monte,
le Son s'amplifie,
le Son atteint mes oreilles de plus en plus clairement,hymne à la Vie
le Son vibre jusqu'en mon cœur,
le Son est

Voix d'Anges ! 
Chorale d'Anges ! 
Unisson de leur voix pour créer Symphonie !

Je Te connais Symphonie, je t'ai déjà interprétée, ici-même, dans cette chorale.
Et là, en cette fin de vol, en cette fin de paysage, je sais ton Son primordial.

Comme épi est en grain, Son était en Silence. 

Ma voix retrouve sa voie, 
ma voix se mêle à celles des Anges, 
ma voix à leur diapason, sans effort est voix d'Ange.
Je chante, je m'entends chanter.

EUPHONIE !

Le temps de ces chants angéliques, de mon chant si pur, si parfait, le temps pour mon cœur, ma gorge de s'éclater d'ivresse d'Être, Aigle a rejoint son monde des symboles.
C'est la fin du voyage ! C'est la fin des chants !
Je redescends sur planète Terre. 
Sans aucune restriction, j'accepte ce retour.
Je suis de retour enveloppée d'une aura de Lumière, de Joie, d'Espérance, d'Amour !
 

Le stage quitté, je renoue avec mes voyages terrestres, pédestres, à bicyclette, en voiture ou par rail dans la vie au quotidien. Mais en moi une Lumière est, elle fait régner la certitude, la certitude que tout est possible, que la vie telle qu'elle s'offre, est telle qu'elle doit être.
Longtemps, j'ai flotté sur l'idée que ce voyage avec Aigle allait vers mon futur, sans parvenir à en saisir son sens, tandis que l'autre vérité attendait de se faire jour au fond de moi. Lorsqu'elle est née à ma compréhension, j'ai su qu’Aigle m'avait embarqué jusqu'à l'Origine de Mon Âme, pour y ressentir le goût de Nos Projets, le sens de ma vie d'aujourd'hui ... et je me suis encore plus allégée ... et je me suis encore plus ouverte à la Confiance, à la Conscience de moi ...

En ce 1° avril 2017
me voici de retour !
Je suis revenue à ce point de départ de mon Âme.
C'est en ce même lieu que la féérie d'Âme s'organise,
C'est en ce même temps,  que vibre
 la Nouvelle Réalité dans laquelle Je danse,
C'es Ici et Maintenant, qu'
à coeur de moi, qu'à coeur d'Âme  je suis Ecce Homo
C'est Au-delà du Temps et de l'Espace que je reprends la route en pays d'Amour Inconditionnel, de Liberté, de Joie, de Paix !!!

mavag